Piazza Garibaldi et Piazza Gramsci

QUE VOIR À CAGLIARI: PIAZZA GARIBALDI ET PIAZZA GRAMSCI

La piazza Garibaldi est ombragée de grands arbres et doit son articulation complexe au fait que ses côtés ont été complétés afin de tenir compte de l’imposante école Riva. Sa physionomie a ainsi été plusieurs fois bouleversée, et ceci jusqu’aux années 1960. La place présente toutefois une certaine unité, due aux rues qui partent de son centre et aux immeubles tous construits au début du 20ème siècle. Avec sa façade rayée bicolore, le palazzo Zedda, à l’angle de la rue Macomer, constitue un bon exemple de cette architecture rationaliste. La circulation routière est ici très importante et plusieurs aménagements du mobilier urbain ont été nécessaires afin de limiter les embouteillages.

L’école élémentaire est dédiée au tout jeune officier Alberto Riva Villasanta, considéré comme le dernier tombé pour la patrie lors de la Première Guerre Mondiale.

La place Gramsci et le Parc des souvenir:

Cette place est dédiée à Antonio Gramsci et résulte d’une organisation urbaine de type rationnel, comme cela s’utilisait dans les années trente. La place est plantée d’arbres et possède une forme triangulaire allongée. Elle est dominée par le grand mur de la Légion des Carabiniers. Les grands immeubles alentours datent principalement des années trente, bien qu’il y en ait aussi un certain nombre construit durant les années cinquante et soixante. La légion des carabiniers a été construite entre 1930 et 1933 et démontre un style éclectique avec un fort penchant pour le goût classique et maniériste. Quatre sculptures de bronze, réalisées par Albino Manca, dominent les entrées principales ; elles représentent des hommes nus aux significations allégoriques : le fascisme, la justice, la nouvelle jeunesse et le devoir.

Juste à côté du poste des carabiniers, à l’angle des rues Sonnino et San Lucifero, vous trouverez le Parco delle Rimembranze. Il est dédié aux morts de la Première Guerre Mondiale et constitue un bel exemple d’architecture rationaliste d’inspiration fasciste, là encore typique des années trente. Réalisé en 1935 par l’architecte Ubaldo Badas, le monument aux morts mérite une attention particulière. En effet, il est composé de deux parements en mur, formés d’un socle en granit et de rangées alternant les blocs en pierre de Serrenti et de trachyte, réalisés en forme de faisceau de licteurs. Sur les rangées de trachyte, vous pourrez lire en relief les noms des principales batailles menées par les soldats italiens pendant la Première Guerre Mondiale. Derrière le monument, vous pourrez voir le jardin de San Lucifero, une zone verte récemment réaménagée et qui précède l’église du même nom.

 

 

 

Contactez-nous pour visiter Piazza Garibaldi et Piazza Gramsci avec un de nos tour de Cagliari.

PARTAGER

Pin It on Pinterest

Book your tour now!